Extreme DEFENDER 90 par Franck LECLET le 24/08/2007

SERGIO et son DEF, c'est l'histoire d'un passionné de franchissement qui désirait un Land-Rover Extreme afin de s'amuser dans les vertes collines de la Vienne et d'ailleurs.
C'est donc sur un modèle 90 2.5 TDi version Xtreme que son dévolu s'est jeté. Le principe étant d'en faire un véhicule aux capacités démesurées avec une base relativement simple, fiable et surtout modifiable à volonté.

Il faut dire que cette préparation est tournée vers le trial genre "Rainforest". Bardé sur sa face avant de nombreux optiques, ce défendeur à un éclairage qui vous permettra de "voir jour" en pleine nuit. Une rampe rallye en fibre composite intègre parfaitement la capot d'origine.
Une grille ajourée vient en lieu et place de la calandre d'origine, un gage de sécurité en cas de rencontre fortuite avec une branche d'arbre ou encore d'objets flottants lors des traversées de gué. Un treuil Ramsey 3,5 T prends place juste derrière le pare choc avant. Plus bas, un blindage alu protège les dessous de la bête.

La caisse est réhaussée de 5 cm grâce à un bodylift maison permettant ainsi une amplitude de travail importante des roues.
Sur les côtés viennent se greffer des barres de protections de bas de caisse. Remarquez la sortie latérale de l'échappement !

Naturellement Sergio a fabriqué son arceau de sécurité extérieur lui-même. Le snorkel, avec sa tête Safari, remonte d'environ 40 cm à la verticale du capot moteur. Largement suffisant ! C'est pas un sous-marin. Non ?
La benne se retrouve flanquée de tôles d'aluminium nervuré du plus bel effet, la porte arrière arbore un porte roue articulé, les feux sont intégralement protègés par des grilles. On sent déjà l'irrésistible envie de faire du TT monter...

Ce Défendeur bénéficie aussi d'une réhausse côté suspension, avec notamment des ressorts plus longs de trois pouces à l'avant et de trois pouces et demi à l'arrière. Les tirans de pont coudés, à l'avant et à l'arrière, permettent encore d'augmenter les capacités de franchissement de ce crapahuteur.
Pour repousser encore plus loin les limites en franchissement, le pont avant reçoit un différentiel Détroit Locker à blocage de 60 %, tandis que son homologue postérieure se voit équipé d'un différentiel du même fabricant mais à 100 %, bien entendu ça aide...

Amateur de bourbiers et autres franchissements extrêmes, Sergio a équipé son LAND de jantes Scorpion Racing Mark 5 complètées par de pneumatiques FEDIMA Trial Adé en 900 x 16.
A la rédac, on apprécie ces jantes au niveau du look, bien sûr, mais surtout elles permettent un nettoyage facile et en profondeur des disques, plaquettes et étriers de frein aprés une sortie musclée.

Pour garantir encore plus la stabilité et la tenue en dévers; n'oublions pas que le centre de gravité est plus haut perché, un kit élargisseurs de voie de 4 cm complète cette prépa.

Le tableau de bord est d'origne Solihull. Pour le reste, Sergio y a mis son grain de sel, et pas qu'un peu ! : inclinomètre Jeko, compte tours, CiBi avec tosmètre et haut parleur, support téléphone, volant "sport", pommeau de levier de vitesse alu, terratrip 202 +, support lampe torche, Marsupilami, nombreux interrupteurs deci-delà, dont seul Sergio a le secret...sans oublier la besace en cuir devant le passager, là encore, un secret sur son contenu. Sergio aime avoir "tout sous la main".

Il peut être fier SERGIO en posant aux côtés de son DEF Xtrem. Devenu un franchisseur presque sans limite, ce véhicule qu'il aime conduire "sur le couple" ce révèle diabolique en TT. Souvent Saint-Bernard, ce 4x4 c'est déjà planté, mais rarement aux mains de son propriétaire. Pratiquement tous les équipements de ce LAND ont été posés par les soins de SERGIO. Chapeau l'ami....