ORPIST reprend la piste... par Franck LECLET le 12/05/2008

Après 6 mois de construction, le KAP OUTLAW a effectué son premier roulage routier (environ 100 kms) et tout terrain (environ 10 kms).
110 kms d’essai, beaucoup de route et quelques chemins, pour confirmer ou infirmer les choix techniques décidés sur le papier...
6 mois de travail, les week-ends et les soirs de semaine pour mener à bien ce nouveau projet et aussi ce nouveau concept pour le rallye, l’endurance et le rallye raid basé essentiellement sur un rapport poids puissance favorable (notamment pour le rallye raid)

Une aventure humaine, comme pour vous tous, mélangeant la passion extrème avec son lot de sacrifices personnels, familiaux et professionnels. Mais Une ENORME Satisfaction de voir rouler pour la première fois son bébé. Malgré un petit problème de freins et d’embrayage, le KAP OUTLAW enfile les tours les uns après les autres. Laurent Poletti est venu régler les amortisseurs MVS. Après quelques interventions, et changement de ressorts (le véhicule est destiné aux rallyes raids donc doit pouvoir encaissé de gros chocs) le véhicule se comporte à merveille dans les saignées et ça passe très fort.

Avec une longueur totale de 4 mètres ce nouveau véhicule de rallye devrait se placer dans les starting-bloc des futures courses d’endurance et de rallye-raid. Le poids reste contenu à 1350 kg pour une puissance somme toute trés correcte de 200 cv. Du coup le rapport poids puissance monte à 6.75 kg/cv, le tout pour une vitesse maxi de 175 km/h ( sur circuit bien sûr ). Prêt pour la Transorientale : Toute nouvelle course, à l’image du DAKAR, cette épreuve se déroulera entre le 12 et le 28 juin 2008, de Saint-Pétersbourg à Pékin, via Astana (Kazakhstan). Un parcours exceptionnel ralliant deux continents l’Europe et l’Asie : Ce rallye traversera des contrées autrefois interdites, qui se sont ouvertes au monde au fil des années. Au-delà du défi sportif, une occasion sans précédent de découvrir ces pays si différents, ces paysages à couper le souffle, ainsi que ces cultures forcément enrichissantes.

Les concurrents passeront des nuits blanches de Saint-Pétersbourg aux plaines de l’Oural, parcourront les splendides steppes kazakhes, avant de pénétrer dans la république de Chine par la province du Xinjiang, pour arriver au pied de la grande Muraille, à proximité de Pékin, à quelques semaines des Jeux Olympiques. Une aventure à suivre...