Réfection d'un pont avant de PATROL par Franck (rdv) le 12/04/2005

Remplacement des roulements de moyeux et des roulements de pivots sur un NISSAN Patrol KR 160.
Les symptômes qui peuvent justifier cette intervention :
- C'est une sorte de grognement lorsque l'on prend un virage à environ 50 km/h et sans accélération. Roulements HS.
- Une fuite de graisse importante au niveau des bols de pont, du coup le démontage des roulements avants s'impose. Joint spi HS.
- Un jeu excessif dans les pivots, on le constate lorsque le véhicule est sur cale, en soulevant la roue du bas vers le haut. Roulements de pivots HS.

On commence par desserrer les roues avants lorsqu'elles sont encore au sol, plus facile !!!
On ne fait que débloquer…….Ensuite, on lève le Patrol, et on le cale sur chandelles.
Pour éviter que l'huile de pont ne coule, on procède côté par côté.
On laisse une roue au sol, pour que le pont soit penché.

La dépose de l'étrier et de son support (clé de 22 ) ne pose aucune difficulté, pour des questions pratiques et pour éviter d'abîmer le flexible de frein, on accroche l'étrier avec un morceau de fil de fer ou encore de la ficelle sur le haut de l'amortisseur.

Ensuite on dépose le système de crabotage du moyeu, 6 vis à tête BTR de 1/8ème sur ce modèle AVM.
La dépose du porte crabotage se fait avec une clé 6 pans ( BTR ou Allène ) de 6.

Dépose du clips ainsi que de plusieurs rondelles d'appuis.
Attention à bien repérer l'ordre dans lequel vous déposer cet ensemble de petites pièces.

Dépose de l'ensemble disque et moyeu.
Rien de particulier, il suffit de tirer l'ensemble vers vous, une fois toutes les rondelles ainsi que de l'écrou de serrage enlever.

Dépose de la flasque de frein (tôle qui sert à protéger le disque de frein des projections de boue, etc.…) fixer par 6 vis tête hexagonale de 14.

Après la dépose de la flasque de frein, la fusée est libre, on la dépose.

Dépose des axes de pivots, fixer par 4 vis, il faut les décoller au marteau.
Les axes de pivots sont au nombre de 2 (par côté ), un sur le dessus, et un en dessous.
Des cales fines se trouvent sous les axes de pivots, bien les repérer et les remettre à leur place lors du remontage.

Une fois les pivots déposer, on peut enlever la demi-sphère de pont (porte-moyeu )

Pour éviter un démontage supplémentaire, il ne faut pas déposer la rotule de direction.
Opération inutile, puisque la rotation de la demi-sphère est possible.

On enlève doucement le demi-arbre de pont, en le tirant vers l'extérieur et dans l'axe.

Un nettoyage s'impose. Il faut dégraisser toutes les pièces démonter, ainsi que la demi-spère de pont.

Pour déposer les roulements de pivots, un marteau un burin, un peu d'huile de coude.
Des encoches sont faites dans le bol de pont, pour pouvoir "choquer" les cages de roulements.

Une fois les cages de roulements remplacés ( petite astuce : mettez les cages extérieures des roulements au congélateur pendant environ 12 h, l'emboitement n'en sera que plus facile !! ), on change le joint spi et la tôle d'appui de joint.

L'extraction des roulements usagés se fait au marteau. On peut aussi chauffer la bague intérieure du roulement s'y l'on dispose d'un chalumeau.
Très important : porter des lunettes de protection, les éclats de roulements sont extrêmement tranchants et volent dans toutes les directions.

Sur les axes de pivot, on emboîte les cônes de roulements neufs au marteau, en tapant sur la cage intérieure du roulement et pas sur le guide des rouleaux !!!!

Les roulements de moyeux sont remplacés à cette occasion.
Faire attention à la remise en place des cages neuves bien au fond de leur appui.
De préférence utilisez, comme ici, un tube en alu, pour éviter de casser une arrête de la cage ou encore une cale de bois.
Attention à la remise en place du joint spi.

Avant le remontage, il faut soigneusement dégraisser toutes les pièces, et regraissez toutes les pièces. Ici, le demi-arbre de pont.

Regraissage des joints homocinétiques.
Ne pas hésiter à bourrer de graisse, vaut mieux un peu de trop que pas assez.

Voici la fusée déposer.
Comme pour toutes les autres pièces, dégraissage, contrôle du roulement à aiguille intérieur et re-graissage.

Maintenant on procède au remontage.
Remise en place du demi-arbre, avant ou après le moyeu, ici pas d'importance.

Repose de la demi-sphère (porte-moyeu ).
Attention au remontage des axes de pivots, ceux-ci comportent un joint torique pas facile à remboîter. N'oubliez pas de remettre les cales !!!

Repose de la fusée.

Serrage des roulements de roues. Attention, pour le serrage, si vous ne disposer pas de clé spécifique (écrou à créneau ), vous pouvez toujours serrer l'écrou avec un chasse et un marteau, mais il faut impérativement faire tourner l'ensemble disque/moyeux pour que les roulements puissent se mettre en place.
Le moyeu doit être libre/sans jeu, c'est à dire, lorsque l'on fait tourner le moyeu, celui-ci ne doit pas opposer de résistance, de plus il ne doit pas y avoir de jeu, donc pas de possibilité de bouger le moyeu dans le sens latéral par rapport au véhicule.

La repose se poursuit dans l'ordre inverse du démontage.
Après le remontage des étriers, il faut freiner plusieurs fois (lorsque le PATROL est encore sur cales ) afin de rapprocher les plaquettes des étriers.
Sans ces quelques coups de pédale, le premier freinage se transforme en cauchemar, parce que la pédale va s'enfoncer jusqu'au plancher, et il n'y aura toujours pas de freinage, alors attention

Après l'effort, le réconfort et l'essai du Patrol…La différence se sent au niveau de la direction qui devient plus "légère" sur route et le fait de se sentir en sécurité. N'oubliez pas de re-contrôler plusieurs fois le jeu des roulements, après quelques kilomètres.